Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La mort du président IBK: La succession selon la constitution malienne [Hypothèse]

Posté par: Mali| Lundi 30 janvier, 2017 17:01  | Consulté 346 fois  |  1 Réactions  |   

La constitution malienne du 27 février 1992 fixe les conditions de la succession du président en cas de décès ou tout autre motif qui l’empêcherait définitivement d’exercer le pouvoir. Ibrahim Boubacar KEITA ibk President priere mosque

 

En son article 36 alinéa 2, elle stipule qu’en cas d’empêchement absolu (en l’occurrence la mort) du président IBK d’exercer sa fonction, le président de l’assemblée nationale, Issiaka Sidibé, assurera l’intérim pour au maximum 45 jours et au minimum 21 jours. Il doit organiser durant cet intérim, l’élection du nouveau président qui entre en fonction 2 semaines après son élection.

Source: Bamada

 

 

Suivez NIARELA sur Facebook

 L'auteur  Prenom Nom
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
AAB En Janvier, 2017 (19:49 PM) 0 FansN°:1
pourquoi le rappeler si déjà écrit et su de tous et sans situation historique actuelle qui y fait penser Nous sommes tous mortels et homme doit savoir e qui est à lui et qu' n'est pas sa propriété On peut croire hériter et mourir en premier

Ajouter un commentaire

 
 
Prenom Nom
Blog crée le 04/11/2012 Visité 509636 fois 176 Articles 71740 Commentaires 17 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
prostitution- Dans l’intimité des filles de joie à Bamako
Une fille de 4 ans meurt après avoir été sodomisée par un homme de 35 ans
Alerte-Resultat provisoire de la presidentielle malienne [sondage]
Insolite- Une sœur de l’église catholique a accouché
Amadou Toumani Touré, Mendiant Public Et Privé